Une seconde avant Noël

Titre VF : Une seconde avant Noël

Auteur : Romain Sardou (France)
Publié la première fois aux Editions Xo
Date de la première publication : 2005
Réédité aux Editions Pocket
En 2006
Pages (édition lue : Pocket) : 281
Pourquoi ai-je lu ce livre ? Il m’a été offert l’an dernier par mon chéri et j’avais envie de le lire durant les fêtes de Noël, tout simplement.
Quatrième de couverture.
1851. À Cokecuttle, cité industrielle anglaise hérissée des cheminées des hauts-fourneaux couvertes de suie, Harold Gui, neuf ans, orphelin de père et de mère, survit péniblement sous les ponts en pratiquant divers petits métiers. Et pourtant…
Harold ne le sait pas encore, mais il est promis à un avenir merveilleux. Guidé par un génie invisible, il va découvrir un monde peuplé de lutins, d’arbres magiques et de rennes volants. D’extraordinaires aventures l’attendent avant de pouvoir enfin rencontrer sa destinée et devenir ce personnage à la longue barbe blanche, au costume rouge éclatant que nous connaissons tous très bien : Le Père Noël…

Mon avis.
L’époque est parfaite pour lire ce merveilleux petit conte de Noël et découvrir la plume de Romain Sardou, par la même occasion.
J’ai vraiment passé un agréable moment en lisant Une seconde avant Noël, comme si j’étais redevenue  le temps de quelques pages une petite fille à qui on raconte la « naissance du Père Noël ». 
Émerveillée, attentive, rêveuse, je n’ai pu m’empêcher de me laisser bercer par ce doux conte avec l’imagination d’un enfant de 5 ans !
L’histoire est mignonne, créative, originale et empreinte d’une vérité que nul n’aurait envie de remettre en cause.
Le récit comporte tous les éléments nécessaires à un bon conte de Noël selon moi : 
–> Un cadre de pauvreté à la Dickens (comme le précise l’auteur lui-même) où la magie n’existe plus et où les yeux des enfants ne pétillent déjà plus, trop vite entrés dans le monde des adultes en raison d’une situation économique plus que précaire ;
–> Un monde magique qui se cache mais qui décide d’intervenir à n’importe quel moment pour donner un peu de joie, de rêve lors de Noël, une période oubliée par les humains ;
–> Un jeune garçon que la vie n’a pas épargné mais qui continue de vouloir aider les autres malgré sa condition ;
Et bien sûr, une belle leçon de courage, d’espoir et de rêve avec un happy end merveilleux !
Les enfants devraient aimer que leurs parents leur lisent ce petit conte avant de dormir, et pour les grands – comme je l’ai déjà dit – il s’agit d’une façon agréable de retomber en enfance et de voir le monde avec leur crédulité le temps d’une lecture.
Le personnage de Harold est vraiment attachant : tant de maturité dans un petit garçon de 9 ans qui est déjà passé par tant d’épreuves malgré son si jeune âge. Harold est intelligent, altruiste et attire indéniablement la sympathie du lecteur.
Les autres personnages sont assez stéréotypés (par ex, Les Parrott ressemblent aux Tenardiers du roman Les Misérables de Victor Hugo) pour, à mon avis, faire ressortir le caractère sympathique de Harold.
L’écriture de Romain Sardou est vraiment agréable et fluide. J’ai beaucoup aimé qu’il s’adresse plusieurs fois au lecteur dans le récit. Cela nous donne une impression de proximité avec le jeune héros, malgré que le récit soit raconté à la troisième personne et que le narrateur soit extérieur. J’ai aimé ce choix d’écriture, je me suis sentie à l’aise dans la lecture, comme si le narrateur lui-même m’invitait à me plonger dans ses pages !
En conclusion, une très belle découverte et un superbe conte de Noël à faire découvrir sans attendre ! D’ailleurs, je n’ai pas arrêté de m’imaginer – de manière forte – les scènes du livre dans ma tête pendant ma lecture me demandant à plusieurs reprises comment le cinéma d’animation ne s’était pas encore emparé de ce roman pour l’adapter au grand écran ! Je vous le recommande chaudement, surtout en cette période de fêtes !
Ce que je retiens de ma lecture
  • Le Plus ? Une douce retombée en enfance, au monde du rêve, de la magie et des yeux qui pétillent !
  • Le Moins ? Euh…
  • La Note ? 10/10

Les avis de mes amies livraddictiennes : Mallou, Lyra Sullyvan
J’en profite également pour vous souhaiter un Joyeux Noël à tous !

Commentaires

  1. je l'ai lu l'année dernière au moment de noël, c'est un joli conte 27 décembre 2010 09:51

  2. Je l'ai découvert moi aussi cette année et j'ai adoré! J'ai enchainé avec "Sauver Noël" que j'ai vraiment apprécié aussi mais ma préférence reste à "Une seconde avant Noël". 27 décembre 2010 20:11

Laissez un commentaire

21 June 2018 21:38