Hex Hall, tome 1

Titre VF : Hex Hall, tome 1
Titre VO : Hex Hall
Auteur : Rachel Hawkins
Publié aux Editions Albin Michel, collection Wizz
En 2010
Pages : 298
Lecture en partenariat avec les Editions Albin Michel Jeunesse. Merci beaucoup à Anne Leblond !

Quatrième de couverture
Quand on est expédiée à Hex Hall pour usage inapropprié de la magie, qu’on doit empêcher une vampire aux cheveux roses de prendre feu, lutter contre trois ravissantes sorcières aussi dangereuses que des top models en manque de magazine et résister à un séduisant sorcier très très agaçant, on n’a aucun besoin d’une élève soit retrouvée vidée de son sang. C’est pourtant ce qui arrive à Sophie Mercer, une sorcière qu’il ne faut surtout pas énerver…

Mon avis
Depuis Harry Potter, nul doute qu’à l’évocation d’une histoire se déroulant dans une école de magie, j’ai une irrésistible envie de m’y plonger corps et âme.
En commençant Hex Hall, je m’attendais donc à voir un nouvel univers à la « J.K. Rowling » se développer… Au final, j’y vois plus une école privée genre Gossip Girl plutôt qu’une école de magie ! N’y veuillez là aucune critique, car quand la sorcellerie rencontre le monde des ragots et des mesquineries en tout genre, j’aime aussi !
Nous suivons donc Sophie Mercer, notre narratrice, sorcière débutante qui ne fait que des grosses bêtises en souhaitant rendre service à ses pseudos amis ! Résultat, elle est envoyée à Hex Hall, une école chargée de « redresser » les Prodigues dans l’utilisation de leur magie afin que celle-ci continue de rester cacher aux humains (Personne n’a oublié Salem…).
Une fois arrivée sur place, elle se rend vite compte que même entourée de « gens comme elle » (même s’il y a aussi des fées, des métamorphes et aussi des vampires), sa vie ne va pas fondamentalement changer : elle va toujours avoir autant de mal à s’intégrer !
Entre une colocataire vampire, une bande de sorcières qui cherchent à l’intégrer dans un groupe, genre « Dangereuse alliance  » (« The Craft ») et un beau gosse qui l’enrage à chacune de ses apparitions, elle n’est pas sortie de l’auberge ! Ajoutez à cela une prof qui l’a prise en grippe et vous avez une idée du tableau !
L’histoire est assez simple, et un peu superficielle, mais voilà, ça fonctionne et ça fonctionne même plutôt bien, puisque j’ai lu ce livre rapidement, impatiente de connaître la suite, mais aussi avec l’envie de lire le tome 2 !
Coups bas, secrets de famille, rebondissements, tout est là pour nous tenir en haleine pendant presque 300 pages ! Un seul regret cependant, les informations ne sont pas assez traitées en profondeur, j’aimerais en savoir plus sur l’Alliance, le clan Brannick ou encore l’Oeil de Dieu… de même, je trouve que l’histoire de la famille du père de Sophie n’est pas assez approfondie…
Je regrette également la fin abrupte du récit. L’auteur empreinte des raccourcis faciles pour triompher en 2-3 pages… Je trouve ça dommage dans le sens où le lecteur qui se retrouve plonger dans un récit qui devient au fil des pages de plus en plus captivant ne peut être que déçu que l’affaire soit si vite balayée en deux temps trois mouvements !
Les personnages sont assez caricaturés et superficiels. On en apprend pas assez pour pouvoir s’y attacher, même si on les apprécie néanmoins.
Sophie est particulièrement drôle dans son apprentissage et ne peut s’empêcher de gaffer ! J’ai beaucoup aimé son humeur dans la narration, sa loyauté envers ses amis et sa naïveté dans un monde qui lui est encore inconnu, son ignorance face à ce père dont elle ne connaît finalement que la voix…
Il fut aisé de m’identifier à elle, connaissant à peu près le sentiment d’isolement que l’on peut connaître à l’adolescence quand « on ne rentre pas dans le moule »… De fait, le récit m’a énormément touchée.
L’écriture de Rachel Hawkins est très simple mais qui fait recette grâce à beaucoup de dialogues qui donnent un rythme rapide au récit ! C’est assez fluide et correspond assez bien au style d’une ado de 15-16 ans ! Les lecteurs de la tranche d’âge devrait sans doute y trouver leur compte, et les plus vieux aussi !
La couverture du livre VF (la même que la hardcover VO) est assez réussie avec son côté « miroir » qui reflète  les deux faces de Sophie : l’étudiante et la sorcière ! Nul doute qu’elle attire l’oeil du lecteur potentiel en vitrine !
En conclusion, j’ai passé un agréable moment en compagnie de Sophie Mercer et de ce monde de Prodigues qu’il me tarde d’approfondir avec le tome 2 ! Celui-ci sort aux Etats-Unis en février 2011 et s’intitulera Demonglass. Espérons que l’attente ne soit pas trop longue pour la VF !
Ce que je retiens de ma lecture :
  • Le Plus ? Un petit monde bien sympathique, bon mélange de magie dans un monde un peu Gossip, avec ses coups bas et trahisons, très agréable à lire.
  • Le Moins ? On reste un peu trop dans la superficialité au niveau du récit, de la fin du roman mais aussi au niveau des personnages.
  • La note ? 8/10

Je remercie encore une fois les Editions Albin Michel pour cette découverte !
Pour d’autres avis :

Commentaires

  1. Il est également dans ma pal. Je suis contente de voir que ton avis est plutôt positif ! Ca m'encourage à le lire bientôt (enfin dès que je trouverais le temps).

    La couverture du tome 2 est également superbe (enfin je trouve ^^) 20 novembre 2010 21:36

  2. Tout à fait d'accord sur l'univers assez déjà-vu, mais comme toi l'humour de Sophie m'a bien fait rire et j'attends la suite avec impatience, je me le garderai pour des vacances :) 20 novembre 2010 22:09

  3. J'hésitais à le mettre dans ma liste de Noel, mais je dois dire que ton avis m'a donné envie de le découvrir :-)
    Et je trouve les couleurs de la couverture jolie ^^

    Ma PAL va agoniser un peu plus ;-)

    Bon dimanche à toi !! 21 novembre 2010 11:40

  4. Le pitch du livre m'avais bien tenté, et ton avis me donne encore plus envie d'y plonger. (Une école avec autre chose que des sorcier, un peu de gossip girl dans l'histoire), je crois que ça a tout pour me plaire. ^^ 21 novembre 2010 11:45

  5. j'ai vu ce livre dès sa sortie, rien que pour la couverture que je trouve très sympa ! après j'attendais de lire des avis, parce que j'avais un peu peur de l'impression de déjà vue, mais ton avis me tente bien ^^ 21 novembre 2010 13:13

  6. J'ai vraiment envie de le lire ce roman...et je suis bien d'accord avec toi, je trouve la couverture très réussi avec ce côté miroir, double personnalité ! 21 novembre 2010 14:52

  7. la couverture est superbe ! et ton billet me donne envie de découvrir cette école gossip ;) 21 novembre 2010 15:37

  8. Ce livre a l'air sympa. Je ne dis pas que je le lirai dans les mois qui viennent mais à l'occasion, pourquoi pas ? 22 novembre 2010 18:58

  9. Hex Hall a carrément fonctionné sur moi!! je l'ai lu en deux heures!! j'ai bien aimé même si le tout reste superficiel!! c'est un roman ado pétillant et fraîs et surtout qui ne se prend pas au sérieux! 28 novembre 2010 12:45

  10. J'ai aussi noté le manque d'approfondissement général mais je trouve aussi que ce que l'auteur nous raconte fonctionne super bien malgré ces défauts. Hâte de lire la suite. 16 novembre 2012 15:18

Laissez un commentaire

18 June 2019 17:37