Cléo

Titre VF : Cléo
Auteur : Fred Bernard

Genre : Roman graphique

Éditions : NiL
Publié en septembre 2010
Pages : 159

Quatrième de couverture.
Je ne suis pas la plus belle
mais pas mal quand même,
je ne suis pas sotte
mais je dis des bêtises,
je ne suis pas folle
mais je dis des sottises,
je n’ai pas trente ans
et je suis une reine.
En amour,
j’ai l’impression d’avoir fait le tour,
mais je cherche mon roi.
Je suis une fille comme les autres ?
Peut-être…

Mon avis.
La quatrième de couverture de ce roman graphique était très alléchante, pourtant en le lisant, j’ai vite déchanté. La sauce n’a pas pris, ça arrive parfois.
Pourtant, il faut reconnaître que pour un auteur masculin, il s’est bien prêté au jeu et se met habilement dans la tête d’une jeune femme de 30 ans, banale, comme vous et moi, ni belle, ni moche, ni mince, ni grosse, qui cherche une chose dans la vie… rencontrer le prince charmant !
Il y a effectivement des phrases chocs qu’une trentenaire célibataire pourrait penser. Presque trentenaire (mais pas célibataire), je me suis parfois retrouvée dans Cléo !
Le roman se lit très vite et bien, même si certaines métaphores peuvent parfois sembler bizarres ou hors propos. J’ai beaucoup aimé la comparaison du boulot à une ruche d’abeilles, par exemple !
Les dessins sont assez simples, tout en noir et blanc et parfois brouillons. Personnellement, j’aime beaucoup plus un style coloré et dont les dessins sont bien nets mais au final, cela ne m’a pas trop dérangée. Je me suis fait au style et je trouve qu’il correspond bien à l’univers de Cléo.
Pour en venir à ce qui m’a dérangée en tant que tel, et là je risque de passer pour une « prude », j’ai trouvé que le langage employé est fort cru par moments et les dessins bien trop explicites.
Personnellement, s’il m’est arrivée – comme Cléo – de mettre la musique à fond après avoir pris un bain ou une douche et de danser nue dans mon salon (non, Jérem, depuis qu’on est ensemble, je ne fais plus ça ^^), je n’ai jamais tenu un langage aussi cru !
Les dessins sont vraiment explicites par moment et choqueront peut-être les âmes sensibles dont je fais partie. Il doit y avoir des tabous que je n’aime pas franchir en littérature : parler crûment de sexe de cette façon en fait partie (par contre, j’aime beaucoup les scènes hot des livres bit lit qui restent dans la suggestion, qui racontent le sexe de manière sensuelle et érotique).
En conclusion, ce livre est une petite déception pour moi, malgré que j’ai trouvé que Cléo tenait un discours assez fidèle à la réalité sur ce que les jeunes femmes de 25 à 30 ans peuvent penser (notamment sur le fait de culpabiliser après avoir passé une nuit de sexe sans lendemain (culpabilité qui n’existe pas chez ces messieurs ^^) ou encore de cacher certaines choses de notre vie à nos amies alors qu’on est censées tout se dire).
Ce que je retiens de ma lecture :
  • Le Plus : Des « vérités de femmes » de la plume d’un homme 😀
  • Le Moins : Le langage parfois un peu trop cru
  • La note ? 6.5/10
Je remercie les Éditions NiL (Robert Laffont) pour la découverte de ce roman graphique.

Commentaires

  1. Cela laissera-t-il présager que nous allons bientôt recevoir nos part? ^^ 14 octobre 2010 11:37

  2. @Nelfe : Je l'avais déjà reçu depuis un moment. Mais j'ai vu que les autres livres du parte commençaient à arriver, donc je pense qu'il ne faudra plus attendre longtemps ! 14 octobre 2010 11:43

Laissez un commentaire

24 January 2019 10:26