Les fables de sang

Livre lu dans le cadre du prix des lecteurs 2010 du Livre de Poche (polar), sélection du mois de juin.
Quatrième de couverture.

Un tueur en série dans les jardins de Versailles.
Une jeune reine menacée. Un agent secret vénitien. Des fables au goût de sang. Des espions anglais, des inventions diaboliques, des secrets d’alcôve, des crimes énigmatiques, des fables que vous n’oublierez jamais.

Mon avis.
Quand j’ai commencé ce roman, je me réjouissais… Un roman sur l’Histoire de France, ça ne peut que me plaire, sachant le plaisir que j’avais pris à l’école pour étudier cette période houleuse du pays d’origine de mon chéri (merci encore M. Frissen de m’avoir autant donné l’amour de l’histoire).
Le récit se situe quelques années avant la Révolution Française, lorsque Louis XVI vient au pouvoir après la mort de son grand-père, Louis XV.
Revivre l’époque des frasques de la Cour, avec Marie-Antoinette – la Reine -, la conception des jardins du château de Versailles, le début de la colère du peuple français qui crève de faim quand ses dirigeants se régalent lors de festins opulents et malvenus vu le contexte de l’époque, ce fut sur le plan historique une belle découverte et un moment de pur plaisir (il y a quelques années, j’étais vraiment passionnée par cette période de l’histoire, au point d’emprunter des livres sur le sujet à la bibliothèque de ma petite ville).
Bref, j’ai adoré le contexte historique présent tout au long du livre, j’ai vraiment aimé cette balade dans les jardins, avec ces descriptions qui nous faisaient voyager au coeur même de Versailles.
Un mot sur l’histoire. Côté thriller, suspense, on est régalé. L’histoire démarre avec un meurtre, rien d’étranger ni passionnant jusqu’à là. Par contre, sa mise en scène est remarquable, l’utilisation des fables de La Fontaine judicieuse pour faire ressortir les travers du genre humain. Les meurtres sont horribles, ragoutants mais la façon dont le Fabuliste les présente rend le récit vraiment vivant et passionnant.
Tout au long de la lecture, le lecteur s’interrogera sans cesse sur l’identité de ce fou qui souhaite visiblement la mort des plus hauts dignitaires français… Pourquoi ? Dans quel but ? Quelle est son histoire ? Pourquoi s’en prendre au Roi et à la Reine : simple envie de reconnaissance dans l’Histoire ou vengeance pour une vie gâchée ?
Un mot sur les personnages. Ici encore, les personnages sont très travaillés et leur histoire passée est intégrée au récit pour leur donner une profondeur, le rendre encore plus vrai.
J’ai bien aimé le personnage de Viravolta, un agent vénitien au service d’un bureau secret de Louis XV, dont la plus fantastique réussite est d’avoir assassiné le Fabuliste quelques années auparavant. Quelle n’est pas sa surprise quand il apprend qu’un nouveau fabuliste entre en scène et le cherche personnellement au travers d’énigme et de fables : quelles seront ses victimes ? Qui se cache derrière cette mascarade ?
Le « méchant » de l’histoire joue ici un rôle vraiment très important et le lecteur ne pourra que s’intéresser à ce caractère insaisissable dont on découvre les véritables motivations dans le dernier tiers du livre. Cela ne rend le personnage que plus intéressant, on comprend les raisons de sa folie, ce qui l’y a entraîné… même si on ne cautionne pas sa façon d’agir.
Un mot sur l’écriture. J’ai vraiment adoré la façon dont le roman était construit. Tantôt on se retrouve en compagnie de Virevolta, tantôt en compagnie du Fabuliste, tantôt en compagnie de la Reine Marie-Antoinette ou encore du Roi.
Les points de vue se succèdent donnent du relief au récit qui, malgré qu’il soit écrit à la troisième personne, est très vivant du fait de ce changement constant de lieux, de personnages.
La plume de l’auteur est remarquable, malgré quelques longueurs dans les descriptions (mais vous connaissez mon opinion sur ce point !)
En conclusion, des deux livres qui m’ont été proposés en juin, celui-ci est mon préféré. Le contexte historique qui me ramenait constamment en classe d’histoire (avec ces bons souvenirs), l’intrigue mystérieuse, le rappel constant aux fables du grand La Fontaine, font que j’ai vraiment apprécie cette lecture.
Je ne connaissais pas la plume de Arnaud Delalande avant de lire Les Fables de sang, sans nul doute je m’attacherai aux autres oeuvres de l’auteur qui confirmeront (ou pas) le talent de ce dernier. Le travail de recherche sur Versailles est gigantesque et le rendu vous transportera littéralement dans ses jardins qu’il me tarde de découvrir lors d’une de mes prochaines visites parisiennes !
À lire !
Note finale : 8.7/10
  • Intrigue : 8.5/10 (une intrigue mystérieuse sur fond historique haletante. Belle recherche de l’auteur au niveau historique)
  • Personnages : 9/10 (des personnages plein de charisme)
  • Écriture : 8.5/10 (un petit bémol pour les descriptions parfois un poil trop longues)
Je remercie encore le Livre de Poche pour les belles découvertes que me procure cette participation au jury polar.
Pour d’autres avis : Bibliomania
Les fables de sang de Arnaud Delalande
Éditions Grasset et Fasquelle (2009), le Livre de Poche (2010)
429 pages

Commentaires

  1. moi aussi j'ai vraiment été très emballé par cet ouvrage 17 juillet 2010 07:15

  2. Ah, je n'ai pas pu m'en empêcher, je l'ai acheté ! c'est le contexte qui m'attire, mais quand je vois ton avis, j'ai qu'une hâte, me ruer dessus ^^ 17 juillet 2010 10:45

  3. Moi aussi j'avais adoré ! Il me tarde de lire le Piège de Dante du même auteur et avec Virevolta =) 17 juillet 2010 10:53

  4. J'ai eu beau cherché sur la toile je n'ai pas croiser de chroniques négatives à son sujet. Je l'avais repéré lors du partenariat Livraddict, et je viens de commander les deux titres de cette série parue jusqu'à présent. Merci à toi ! 17 juillet 2010 12:04

  5. Tu m’as convaincue. Dès que je oeux mettre la main sur les fables de sang, je me plonge dans sa lecture. Merci pour cette intéressant avis! 17 juillet 2010 15:12

  6. Dans ma PAL ! ça me rassure et m'encourage! :D 18 juillet 2010 00:21

  7. il est dans ma pal, je pense que je vais me régaler :) 18 juillet 2010 17:16

  8. J'ai bien aimé ce livre : l'histoire et les personnages sont très intéressants... Cependant, j'ai été dérangée par certains détails rapportés dans le livre et dont je n'avais jamais entendu parler : lacunes de ma part ? réécriture de l'auteur ?
    Mais elle reste une lecture très agréable :) 5 juillet 2011 11:33

Laissez un commentaire

21 October 2018 05:53