A.N.G.E, tome 1 : Antichristus

J’ai terminé ce livre depuis une semaine et j’ai laissé mûrir mon avis quelques jours avant de le chroniquer sur mon blog, une habitude qui ne me ressemble pas sachant que j’aime bien chroniquer un livre dès que je l’ai terminé. Mais ici, j’ai eu besoin de temps pour m’imprégner du livre, de son histoire et de ses personnages.
Tout de suite, je vous dis tout.

L’histoire.

À l’insu des habitants de la Terre, des hommes et des femmes travaillant pour l’Agence Nationale de Gestion de l’Étrange (mieux connue sous le nom de l’A.N.G.E.) veillent sur l’humanité. Peu importe le pays où ils sont affectés, ces courageux agents secrets la protègent des ténébreuses machinations des serviteurs du Mal.

Lors d’une enquête de routine sur les enseignements trompeurs d’un prétendu gourou, les agentes Océane Chevalier et Cindy Bloom de Montréal découvrent que les sombres évènements prédits par des textes bibliques sont sur le point de se produire. Leurs collègues, Yannick Jeffrey et Vincent McLeod, se joignent alors à elles et se heurtent rapidement à la puissance du Faux Prophète.
Au même moment, les tueurs de l’Alliance, un redoutable groupe maléfique, préparent la venue de l’Antéchrist, et bientôt l’A.N.G.E. plonge dans l’incertitude. Quelle est la véritable mission de ce mystérieux envoyé du Vatican ? Qui est cet homme vêtu de noir qui apparaît lorsque les agents de l’A.N.G.E. sont en péril ? Face à toutes ces menaces, l’Agence saura-t-elle préserver le monde de sa fin annoncée ?

Mon avis.

Si j’ai mis quelques jours pour réfléchir avant d’écrire ma chronique, c’est simplement que les choses n’étaient absolument pas claires pour moi. C’est la première fois que je referme un livre avec une envie forte d’avoir le tome 2 entre les mains mais en même temps, ne pas ressentir l’excitation folle d’un livre que j’ai adoré !

Je m’explique.
L’histoire est très prenante, c’est incontestable ! Une fois que l’on se retrouve plonger dans les aventures d’Océane, Cindy, Yannick et les autres, on est partis pour une course folle qui ne nous fait vraiment lâché le livre à regret que quand malheureusement il le faut…

Cependant, j’ai trouvé l’histoire très compliquée au niveau des « groupes » présentés : Témoins, Reptiliens envoyés du Vatican qui seraient également des anges, Antéchrist et compagnie, personnellement je me suis un peu perdue et une fois qu’il s’agit de parler de « religion », de textes bibliques, avouons-le, je décroche un peu…

Par contre, l’histoire est rondement menée et même si les choses ne nous apparaissent pas claires dès le début, j’ai bien aimé la façon dont Anne Robillard a amené les lecteurs à prendre connaissance des enjeux, de l’histoire de l’Antéchrist, des reptiliens et autres affaires paranormales présentes dans le roman.

Par contre, un élément qui m’a profondément dérangé pendant toute ma lecture, une broutille mais bon… c’est la dénomination de l’A.N.G.E : Agence Nationale de Gestion de l‘Etrange. Je comprends bien le lien entre l’abréviation et le message d’une agence qui s’évertue à faire le Bien sur Terre MAIS… du moment où cette organisation se retrouve dans tous les pays du monde… je suis désolée mais le terme « National » ne colle plus du tout. Si l’ANGE était limitée uniquement au Canada, OK mais ici, on parle bien d’autres agences à travers le monde avec une certaine hiérarchie. Pour moi, il s’agit donc d’une agence Internationale et donc l’abréviation ne colle plus du tout.

Niveau personnages, Anne Robillard nous offre ici une brochette de personnages très intéressants avec des personnalités complètement différentes et très rafraîchissantes. Chaque lecteur devrait trouver son petit chouchou et pouvoir s’identifier à l’un ou l’autre assez facilement et dès lors rentrer encore plus dans l’histoire.
Pour ma part, mon personnage préféré est Océane. Déjà parce que j’adore son prénom (je l’ai d’ailleurs en tête pour une future mini-moi !) mais avant tout parce que j’ai adoré son caractère de femme forte qui une fois qu’elle a une idée en tête ne se laisse pas démonter par sa hiérarchie et fera quand même ce qui lui semble juste, même si cela revient à ne pas respecter les règles.
Sa relation avec Yannick est très intéressante, bien que je trouve qu’elle n’ait pas été assez développée dans ce premier tome… Deux amants qui s’aiment mais qui ne peuvent être ensemble en raison de leur boulot… j’espère que cette aspect – et dès lors leur relation – sera plus approfondie dans les prochains tomes.

Au niveau de l’écriture, c’est la première fois que je me confrontais au style de Anne Robillard (je n’ai pas encore commencé la saga des Chevaliers de l’Émeraude) et je dois dire que c’est parfaitement le style que j’aime dans un livre jeunesse.
La dynamique de l’écriture est très rapide, avec des chapitres courts et des passages sans dialogues qui ne paraissent pas du tout pesants, bien au contraire, ils nous permettent de vivre l’histoire à 200 à l’heure !

En définitive, vous l’aurez compris, globalement, ce récit fut une belle découverte pour moi, même si je n’ai pas adhéré vraiment aux théories de l’Antéchrist qui amènera le retour du Fils de Dieu… mais mis à part ce côté, j’ai vraiment hâte de lire le tome 2 pour suivre avec attention les aventures de Océane, Cindy et les autres.

Note finale : 8.7/10

  • Histoire : 7/10 (une histoire passionnante, haletante mais qui n’a pas captivé mon attention au niveau des éléments religieux)
  • Personnages : 9.5/10 (des personnages attachants avec des personnalités bien distinctes)
  • Écriture : 9.5/10 (une écriture simple, rapide et qui fonctionne parfaitement)
Je remercie les Éditions Michel Lafon pour cette découverte dans le cadre d’un partenariat avec le site Livraddict.

Pour d’autres avis sur ce premier tome : Bibliomania.

A.N.G.E., tome 1 : Antichristus de Anne Robillard
Aux Éditions Michel Lafon, 2010
330 pages

Commentaires

  1. C'est vrai que c un peu fouilli tous ces groupes, mais sinon c'est une bonne histoire et je me laisserai bien tenter par le second tome :) 30 avril 2010 13:49

  2. J'ai apprécié ma lecture et je lirai sans aucune doute le tome 2. 30 avril 2010 13:56

  3. (2ème essai avec le bon compte et pas celui de jess...)

    ça me donne envie de découvrir ce livre ! Peut-être après Les Chevaliers d'Emeraude car c'est dans mon "big challenge livraddict 2010" et faut avouer, à ce niveau, j'en suis à qu'1/10 alors qu'on arrive au mois 5/12 :s 30 avril 2010 14:19

  4. j'ai beaucoup aimé ce livre. d'ailleurs en attendant la suite je vais me plonger dans les chevaliers d'émeraude... 30 avril 2010 15:20

  5. Très belle découverte d'Anne Robillard pour moi, c'est sûr et certain que je me laisserai tenter par la suite ;) 30 avril 2010 19:03

  6. C'est peut-être le côté religieux que j'ai le plus apprécié dans ce livre. Quant au style, je le trouve plutôt moyen (je m'en explique dans ma chronique) mais s'améliorant au fur et à mesure... Bref, je pense aussi, et c'est parce que tu le signales, qu'Anne Robillard surfe sur la vague des Anges comme nouveau sujet de la littérature jeunesse (le baiser de l'ange, etc qui fleurissent un peu partout), et que c'est la raison de l'abréviation de l'agence... je crois qu'il ne faut pas chercher plus loin ! Par contre, je lirais bien la suite, car il y a des ingrédients assez intéressants... 30 avril 2010 20:16

  7. J'adore les Chevaliers... Étrangement je n'arrive pas à me lancer dans cette lecture... Peut être des airs trop sf ou futuristes ou je ne sais quoi pour moi... Mais pourtant j'en aurais envie alors je garde le post-it ! :D 2 mai 2010 11:02

  8. Arf, error system ! j'avais écrit un longgggggg commentaire !

    bon, je disais que j'aime beaucoup le style d'écriture de Anne Robillard et que le seul fait de n'avoir pas encore lu A.N.G.E est le prix des livres qui en sont pas sortis en poche ! Je dois, avant, terminer la collection des Chevaliers (il m'en manque deux)...

    Je vais poster un article sur cette série, tiens, cela me fera un article pour cet aprem ^^ 13 mai 2010 14:38

Laissez un commentaire

18 January 2018 11:58