Robe de marié

Il y a des livres que vous oubliez à la minute où vous tournez la dernière page… Il y en a d’autres que vous n’oublierez jamais. Tel est le cas de Robe de marié de Pierre Lemaitre, un thriller époustouflant que je vous invite à découvrir.

Quatrième de couverture.

Nul n’est à l’abri de la folie. Sophie, une jeune femme qui mène une existence paisible, commence à sombrer lentement dans la démence : mille petits signes inquiétants s’accumulent puis tout s’accélère. Est-elle responsable de la mort de sa belle-mère, de celle de son mari infirme ? Peu à peu, elle se retrouve impliquée dans plusieurs meurtres dont, curieusement, elle n’a aucun souvenir. Alors, désespérée mais lucide, elle organise sa fuite; elle va changer de nom, de vie, se marier, mais son douloureux passé la rattrape…
Les ombres de Hitchcock et de Brian de Palma planent sur ce thriller diabolique.
Mon avis.

Depuis quelques temps, j’entends parler de Pierre Lemaitre partout… Robe de marié, Cadres Noirs,… il fallait bien que je lise l’un de ses deux romans pour me faire une idée du phénomène. Grâce au Prix des lecteurs du Livre de Poche, Robe de marié aura été le premier… Une certitude : Cadres Noirs ne devrait pas tarder à suivre 😉

L’histoire de ce roman est très forte et nul doute que comme moi, vous traverserez le roman en vous posant mille et une questions… surtout en lisant la première partie.
Le roman est construit sur 3 parties, chacune écrite de manière différente et s’attachant à un personnage puis un autre, puis les deux.

Dans la première partie, nous faisons connaissance avec Sophie, une jeune trentenaire qui visiblement présente des syndromes de dépression assez avancés… Enfin, ça, c’est ce que vous pensez au début : cette fille est complètement paumée dans sa vie.
Mais au fur et à mesure que vous apprenez à la connaître, votre avis va relativement changer pour arriver à penser qu’elle est une folle dangereuse, inconsciente de ses actes et forcément, vous allez vous mettre à haïr ce personnage… mais attention, ce n’est que le début !

L’écriture de cette première partie est rapide, un peu comme si on était dans la tête de Sophie (alors que le récit est conté à la troisième personne) et qu’on était (un peu comme elle) spectateur impuissant de la débâcle de sa vie, surtout le virage que celle-ci va prendre une fois qu’elle retrouve, le jeune Léo, ce garçon dont elle s’occupe, mort dans son lit.
J’ai trouvé que l’écriture était vraiment bien adapté à la situation : rapide, haletante, exactement comme le rythme de la vie de Sophie à ce moment-là : une course contre la montre commence pour elle si elle ne veut pas tomber dans les mains de la police pour un meurtre qu’elle ne se souvient pas avoir commis… Mais voilà, à part elle, qui d’autre ?

Dans la seconde partie, nous suivons Frantz, un jeune homme assez particulier qui a une obsession dans sa vie et y consacre tout son temps et son argent.
Difficile de vous parler de cette seconde partie car en parler reviendrait à tout vous dévoiler, et là votre plaisir de lecture serait complètement gâché.
Sachez juste qu’ici, le style de l’écriture est radicalement différent : Frantz s’adresse au lecteur à la première personne. Exit les chapitres, ici on suit une sorte de journal ou Frantz consigne jour après jour des notes sur le sujet de son obsession.
Cette seconde partie est vraiment riche en révélation et doucement, en tournant les pages (vous n’aurez pas envie de lâcher le livre, je vous le garantis), on commence à comprendre certaines implications qui auront leur importance dans…

La troisième partie ! Ici, on retrouve les deux protagonistes des deux premières parties. On change encore de type de narration et on revient à la troisième personne. Ici, le narrateur est complètement étranger aux deux personnages (différence par rapport à la première partie où même avec un récit narré à la troisième personne, on a l’impression d’être dans la tête de Sophie).
Même si le nœud de la découverte se trouve dans la seconde partie, cette troisième partie est vraiment très passionnante car c’est ici qu’il y a un revirement dans les forces en présence. Sophie commence à ouvrir les yeux sur sa vie alors que Frantz sombre complètement.
J’ai trouvé que la narration allait un peu vite dans ce sens où on comprend parfois avec retard ce que l’un des personnages a déjà compris depuis une dizaine de pages. Dès lors, parfois, on a le sentiment d’être perdu… mais ça ne dure pas longtemps !

Cette lecture est pour moi un petit coup de coeur (le premier, je pense, en matière de thriller) mais il est extrêmement difficile pour moi de vous en parler sans vous spoiler. Il est tellement intéressant à découvrir qu’effeuiller une à une les pages devient encore plus vital que dans toute autre lecture du genre que j’ai pu faire auparavant. J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à découvrir Pierre Lemaitre à travers ce roman et j’ai aimé la façon dont il est construit : vraiment parfait, rien à redire. C’est un vrai piège pour le lecteur qui n’en reviendra pas des découvertes qu’il fera au fur et à mesure de sa lecture.
Le seul truc terrifiant, c’est d’imaginer que la même chose vous arrive dans votre vie… car si certaines personnes peuvent être dérangées au point où l’est l’un des deux personnages et vous faire vivre ça, eh bien… ça fait froid dans le dos !

Note finale : 10/10 (je n’ai même pas besoin de détailler les notes !)

Je remercie le Livre de Poche pour la confiance qu’ils m’ont accordée dans le cadre de ce Prix des Lecteurs 2010 « polar ».

Pour d’autres avis : Bibliomania

Je précise également pour ceux qui seraient intéressés, une lecture commune de ce livre est prévue sur Livraddict pour le 16 avril prochain. Tous les détails : ICI.

Robe de marié de Pierre Lemaitre
aux Éditions Calmann-Levy, 2009 et 2010 pour les Éditions Le Livre de Poche
314 pages pour la version poche.

Commentaires

  1. Woh, 10/10 ! Le résumé et ton article me donne envie de le lire. 18 mars 2010 12:35

  2. J'ai survolé ton article, mais en ai lu suffisamment pour le mettre de suite dans ma wish-list :D 18 mars 2010 12:42

  3. j'ai juste regardé ta note, et là... pfff ! faut vraiment que je l'achète ! Tu sais que tu contribues régulièrement soit à ma PAL, soit à ma LAL ? Je devrais peut-être arrêter de venir sur ton blog, mais je ne peux pas m'en empêcher ! 18 mars 2010 12:43

  4. Devant ton avis, je ne peux qu'aller le mettre dans ma wish-list ! 18 mars 2010 13:48

  5. Ton avis me donne envie de le lire, je la rajoute dans wa wish list !!! 18 mars 2010 14:32

  6. C'est l'énorme coup de coeur de mon année 2009 pour moi.
    J'ai vraiment adoré ce livre et Cadres noirs m'a semblé bien morne après cette lecture d'ou ma grande déception pour cet ouvrage. 18 mars 2010 16:28

  7. Je suis en train de le lire, et j'attaque ce soir la 3ème partie....
    Me tarde d'avoir les avis de ceux qui ont lu cadres noirs en premier !......
    tu aurais du participer à la lecture commune ? 18 mars 2010 20:16

  8. ton billet donne envie mais les mots "folie", "démence" m'effraient un peu ! 18 mars 2010 21:46

  9. Après avoir lu Cadres noirs, Robe de mariée est passé directement dans ma LAL et ton billet me conforte dans mon avis de le lire au plus vite ! 18 mars 2010 22:00

  10. Je participe justement à la lecture commune . Et je viens de commander ce livre sur Amazon . Je dois dire qu'au vu de ton article élogieux , j'ai plus que hâte de m'y plonger =) 19 mars 2010 12:26

  11. Après avoir lu ton commentaire, comment résister? 19 mars 2010 13:04

  12. Je pense n'avoir lu que des avis positifs à propos de ce thriller. Ton billet m'a fait céder : je note ! 28 mars 2010 00:37

  13. C'est effectivement un thriller bien prenant ! J'ai aussi apprécié cette lecture. 4 avril 2010 01:31

  14. J'ai beaucoup apprécié cette lecture : la première partie m'a quelque peu déstabilisée : est-elle folle ? lui joue-ton un mauvais tour ?

    Mais quand tout commence à s'éclairer un peu, avec la partie de Frantz, le livre devient vraiment passionnant. Pendant toute la lecture je me suis posée des tas de questions, mais je crois qu'elles sont nécessaires à la lecture.

    Je suis totalement conquise par ce livre. J'ai hâte de découvrir d'autres ouvrages de Pierre Lemaitre ! 7 juillet 2011 11:03

Laissez un commentaire

21 June 2018 21:36