Matilda

Belle surprise dans le cadre du Book Club de Livraddict de ce mois de mars 2010 avec Matilda de Roald Dahl !
Tout de suite, mes impressions !

Quatrième de couverture.

A l’âge de cinq ans, Matilda sait lire et a dévoré tous les classiques de la littérature. Pourtant, son existence est loin d’être facile, entre une mère indifférente, abrutie par la télévision et un père d’une franche malhonnêteté. Sans oublier Mlle Legourdin, la directrice de l’école, personnage redoutable qui voue à tous les enfants une haine implacable. Sous la plume acerbe et tendre de Roald Dahl, les événements se précipitent, étranges, terribles, hilarants. Une vision décapante du monde des adultes

Mon avis.

Décidément, je regrette de plus en plus de ne pas avoir lu Roald Dahl plus jeune, je suis certaine que j’aurais encore plus apprécié la lecture de ses livres si je les avais lus à l’âge convenu.

La lecture de Matilda est vraiment très agréable et malgré l’accessibilité de l’écriture pour les plus jeunes, la mi femme – mi enfant en moi a vraiment tout apprécié dans ce récit : l’histoire, les personnages et le style de l’auteur.

Relativement à l’histoire, celle-ci reste très simple et ancré dans un monde qui mêle à la fois réalité et fantastique. Rien de très compliqué ici, on suit les (més)aventures d’une petite fille de 5 ans, surdouée et totalement incomprise dans sa famille. Elle entre à l’école où elle rencontre une institutrice qui se rend vite compte de son potentiel, mais malheureusement ce sentiment n’est pas partagé la directrice de l’école, Mademoiselle Legourdin, qui traite les petits enfants comme de la vermine. Petit à petit, grâce à sa grande intelligence, Matilda va donner des leçons à ces méchants adultes (son père ou Mademoiselle Legourdin) pour les « punir » des injustices qu’ils lui font subir à longueur de journée.
L’histoire se finit bien évidemment bien sur un ton moraliste assez voilé qui démontre aux jeunes enfants qu’il ne sert à rien d’être malhonnête dans la vie ni horrible avec les autres car cela nous retombe toujours dessus à un moment ou à un autre.

Les personnages sont ici très stéréotypés : soit on se retrouve en face d’un gentil vraiment gentil (Madame Candy ou encore Matilda), soit face à un horrible personnage qui ne nous inspirera qu’un sentiment de profond mépris, voire de la haine (Les parents de Matilda, Mlle Legourdin). On se prendra vite d’amitié pour cette jeune fille pas comme les autres, qui du haut de ses trois pommes, a déjà lu plus de livres qu’une grande majorité d’adultes, avec une maturité et une intelligence incroyables pour une enfant d’un telle âge.
Madame Candy est le profil type de la jeune institutrice que l’on rêverait d’avoir à l’école lors de nos premières années quand on apprend à lire et à écrire. Elle est douce et patiente, contrairement à l’horrible Legourdin qui croit encore que la méthode forte est la meilleure pour obtenir des résultats avec de jeunes enfants, et vu les méthodes employées, je me demande encore comment elle a pu accéder au rang de directrice ! Comme il est dit dans le livre, son comportement est tellement gros que personne ne peut y croire.

L’écriture de Roald Dalh est simple et très humoristique. Il est toujours plaisant de lire sa plume, loin d’être rébarbative. Que du contraire, petits et grands y trouveront leur compte ! L’écriture est rythmée, dynamique et fluide, dès lors le lecteur ne s’ennuie pas, il se passe toujours quelque chose.
De plus, les illustrations de Quentin Blake apportent un petit plus et nous font vivre encore plus l’histoire de l’intérieur. Une belle réussite !

En conclusion, j’ai passé un excellent moment de lecture avec Matilda ! C’est très frais et assez rapide à lire ! Un moment de pure détente quand vous avez un peu de le cafard !

Note finale : 9/10

  • Histoire : 9.1/10 (histoire simple mais très rafraîchissante)
  • Personnages : 7.9/10 (trop caricaturaux, trop stéréotypés)
  • Écriture : 10/10 (un style rythmé et dynamique, sans longueur, j’adore !)
Pour d’autres avis sur Matilda : Bibliomania

Challenge Livraddict 2010 : 2/15

Matilda de Roald Dalh (VO : Matilda)
Aux Éditions Gallimard Jeunesse (Folio Poche), 2007
256 pages

Commentaires

  1. j'ai lu roald dahl dès l'enfance, et mathilda a toujours été mon préféré! 10 mars 2010 21:06

  2. J'aime beaucoup ton billet ! Je suis assez d'accord avec toi sur pas mal de choses. Je suis juste sentie un peu "vieille" en lisant ce livre ! Comme toi, j'aurais aimé le découvrir plus jeune. 10 mars 2010 21:13

  3. Je sens que je vais être la seule à ne pas avoir aimé ce roman ... 10 mars 2010 21:42

  4. Je suis assez d'accord sur l'ensemble sauf pour les personnages qui sont certes stéréotypés mais, mis à part, Mlle Legourdin, les autres sont identifiables à des personnages réels. 10 mars 2010 22:26

  5. moi aussi je l'ai adoré ! 10 mars 2010 22:56

  6. mon préféré de Roald Dahl. JE te conseille aussi fortement la potion magique de Georges Bouillon du même auteur 11 mars 2010 19:03

  7. Tout à fait d'accord avec toi !! C'est une lecture que j'ai adoré, étant gamine, et encore aujourd'hui. J'ai beaucoup aimé "Sacrées Sorcières" aussi. 11 mars 2010 20:49

  8. J'ai aussi beaucoup aimé ce livre. Il nous fait retomber un peu en enfance et c'était très agréable. Mon prochain de Roald Dahl sera Le bon gros géant et je me réjoui beaucoup de le lire :) 13 mars 2010 21:07

  9. J'ai lu ce livre petite (lu et relu même) et j'adorais! Un très bon Roald Dahl! 15 mars 2010 23:20

  10. J'ai vraiment hâte de m'y plonger vu tous vos avis!
    Ah j'adore la déco de ton blog :D 16 mars 2010 10:02

  11. J'avais déjà dû le lire au collège et j'en gardais des excellents souvenirs.
    Je l'ai relu sans savoir que ce serait une lecture du Book Club. Et le hasard est bien tombé ! ^^ 18 mars 2010 17:41

  12. J'adore Matilda ! Lu vers mes 6 ans, ça reste mon Roald Dahl favori pour le moment. Je l'ai d'ailleurs acheté en anglais :). 18 février 2011 18:40

Laissez un commentaire

16 August 2018 04:17