Thérapie

2010 est à peine commencée que les bonnes surprises livresques se font déjà connaître !
La première de l’année s’appelle Thérapie de Sebastian Fitzek, un thriller haletant qui vous tiendra en haleine jusqu’à la dernière ligne !

Quatrième de couverture.

Josy, douze ans, la fille du célèbre psuchiatre berlinois Viktor Larenz, est atteinte d’une maladie qu’aucun médecin ne parvient à diagnostiquer.
Un jour, après que son père l’a accompagnée chez l’un de ses confrères, elle disparaît. Quatre ans ont passé.
Larenz est toujours sans nouvelles de sa fille quand une inconnue frappe à sa porte. Anna Spiegel, romancière, prétend souffrir de schizophrénie : les personnages de ses récits prennent vie sous ses yeux
Or, le dernier roman d’Anna a pour héroïne une fillette qui souffre d’un mal étrange et qui s’évanouit sans laisser de traces…
Le psychiatre n’a dès lors qu’un seul but, obsessionnel : connaître la suite de son histoire.

Mon avis.

Je ne suis pas une habituée du « polar », pour tout vous dire, je n’en lis que très rarement. Pas que je n’aime pas ce genre, juste par manque de temps, il y a tant de livres à lire qu’il faut bien faire des choix (ceci dit, avec des polars de qualité comme celui-ci, je devrais peut-être revoir mes priorités !)
N’étant pas habituée des « codes » qui régissent ce genre littéraire, j’espère, par ce billet, que je parviendrai à vous expliquer pourquoi vous devez absolument lire Thérapie de Sebastian Fitzek.

L’histoire est vraiment prenante dès les premières pages du livre. Une fois pris dans le tourbillon des malheurs qui accablent notre personnage principal, Viktor, on ne peut plus lâcher le livre.
Pourtant, l’histoire aurait pu être simplement banale : un père qui remue ciel et terre pour retrouver sa petite fille disparue, ça n’a rien d’original.
MAIS le developpement de l’histoire à partir de cette idée basique ne manque pas d’originalité et nous laisse complètement pantois d’étonnement et de surprise à chaque nouvelle révélation.

Une chose est sûre, on prend tout de suite en sympathie le personnage principal de l’histoire, Viktor, ce père désemparé qui avance dans la vie comme un automate qui a pour une unique but de retrouver sa fille, Josy. Il est profondément meurtri par sa disparition et se raccroche à la moindre piste, même infime, pour la retrouver.
La piste, elle s’appelle Anna Spiegel, une jeune fille atteinte de schizophrénie qui va mettre la vie de notre bon docteur sans dessus dessous. Et cette Anna, c’est tout le contraire de Viktor, dès le début, on ne l’aime pas car elle est bizarre… et que plus on avance dans le récit, plus elle nous fait peur…
J’ai vraiment frissonné de peur en lisant le récit en me demandant qu’elle serait le next move de cette folle furieuse imprévisible…

Le dénouement du récit – dont je ne vous dirai pas un mot – est simplement hallucinant. La force de persuasion de l’auteur est telle tout au long de l’histoire qui monte crescendo en intensité, en stress et en suspens qu’une fois la chute annoncée, on reste simplement cloué sur place, scotchée par la révélation finale !

Une chose est sûre, Thérapie est un roman 100 % imprévisible où il vous sera quasiment impossible de deviner un quart de seconde avant qu’il vous soit dévoilé le pot aux roses ! Et encore, quand vous pensez avoir toutes les cartes en main, Fitzek parvient encore à vous surprendre !

Pour en terminer, j’aborderai l’écriture de l’auteur. Il s’agit du premier roman de Fitzek et l’auteur montre déjà une capacité narrative à transporter le lecteur dans son monde impressionnante.
La plume de Fitzek est aérienne : fluide et très rapide, ponctué par des chapitres très courts. J’ai beaucoup aimé cette découpe qui permet de stopper la lecture à tout moment, pratique quand on lit à n’importe quel moment de la journée sans disposer pour autant de temps de lecture très longs.
Cependant, force est de constater qu’il est trèèèès difficile d’arrêter de lire Thérapie une fois qu’on l’a commencé et qu’à chaque fin de chapitre, on se dit : « allez, encore un puis j’arrête »… jusqu’à ce qu’on tourne effectivement la dernière page.
J’ai lu le livre pratiquement en une soirée, impossible de le lâcher afin de savoir le fin de l’histoire. Plein de questions dans la tête, les mêmes que se pose Viktor en fait, et l’impression que le récit va nous emmener vers une douce folie, avec toutes ces informations qui contredisent les précédentes et cette impression de sombrer de plus en plus dans un océan d’incompréhension… jusqu’à l’ultime révélation où là, tout prend son sens !

Je ne vous en dirai pas plus, j’ai bien trop de vous spoiler et de vous gâcher la surprise de la fin.
C’est pas si facile de chroniquer un polar en fin de compte !

En tout cas, j’espère vraiment vous avoir donné envie de lire ce premier roman de Fitzek, très prometteur ! J’ai vu que l’auteur avait déjà publié un autre roman aux Éditions de l’Archipel, Ne les crois pas, inutile de vous dire qu’il va vite rejoindre ma wish-list !

Note finale : 9.7/10, note qui se décompose comme suit :

  • Intrigue / Trame : 10/10 (Un polar dont il est impossible à deviner la suite, n’est-ce pas ce que nous recherchons ? Nous surprendre, n’est-ce pas ce que nous demandons à ce type de roman justement ?)
  • Personnages : 9.5/10 (le personnage principal est vraiment bien approfondi et nous entraîne corps et âme avec lui dans la recherche désespérée de la vérité concernant Josy. Ajoutez à cela un personnage fou à lier qui m’a fichu la trouille et vous comprendrez cette excellente note !)
  • Écriture : 9.5/10 (un style simple, fluide, rapide et avec de courts chapitres, tout ce que j’aime!)

Je remercie les Éditions du Livre de Poche pour la découverte de ce polar et de ce nouvel auteur prometteur (dans le cadre d’un partenariat avec le site Livraddict).

Thérapie de Sebastian Fitzek (VO : Die Therapie)
Publié en VF en 2008 aux Éditions L’Archipel puis en novembre 2009 aux Éditions Le Livre de Poche.
309 pages

Pour consulter d’autres avis de livraddictiens : Bibliomania « Thérapie »

Commentaires

  1. J'étais quasi convaincue déjà, maintenant je le suis à 100%, il fera parti de mes lectures 2010 ! 9 janvier 2010 17:03

  2. Ah, je suis bien contente que tu aies été embarquée comme moi, Jess ! Ce livre est une vraie très bonne surprise, dans tous les sens du terme ! 9 janvier 2010 17:08

  3. Je partage complètement ton avis ! 9 janvier 2010 17:31

  4. Tout comme Heclea! Ton avis me donne encore plus envie de découvrir ce livre. 9 janvier 2010 17:42

  5. Me revoilà. Bon, ben l'hésitation est terminée, je viens de le commander. 9 janvier 2010 18:11

  6. Ouahou quelle belle critique ! Et comme elle est convaincante ! Il va falloir que je me fasse ma propre idée sur ce livre ! 9 janvier 2010 18:33

  7. Super. J'ai du mal à trouver un polar qui m'embarque, alors je note! 9 janvier 2010 18:58

  8. Incontestablement un bon thriller qui fait l'unanimité !.... 9 janvier 2010 19:20

  9. Il devrait donc rejoindre ma PAL dans les semaines à venir. Merci pour cette belle présentation. 9 janvier 2010 20:46

  10. Il me tentait déjà beaucoup, cette fois, je crois que je ne vais pas résister! 9 janvier 2010 21:37

  11. Je l'ai vraiment adoré!
    J'ai d'ailleurs tellement aimé que je compte le relire, ce qui est quand même très rare pour un thriller! :) 9 janvier 2010 23:34

  12. Contente qu'il t'es plu aussi même si je ne suis pas aussi enthousiaste. 9 janvier 2010 23:49

  13. Je n'aime pas les thrillers en général mais celui-ci m'a tapé dans l'oeil ! 13 janvier 2010 16:23

Laissez un commentaire

25 août 2015 02:00