Un brillant avenir, de Catherine Cusset

« Un brillant avenir », neuvième roman de Catherine Cusset, a obtenu le prix Goncourt des lycéens en 2008. Ce qui n’en fait en aucun cas un livre destiné à la jeunesse: c’est avant tout une magnifique histoire qui nous ouvre les yeux sur la vie des familles déracinées et toutes les incompréhensions qui minent nos vies.

L’histoire:

Elena a dû fuir sa Roumanie natale il y a bien longtemps. L’homme qu’elle aime et qui devient son mari contre l’avis de ses parents est Juif, le pays de Ceausescu ne voulait pas d’eux. Après un long voyage périlleux, Elena, Jacob et leur fils Alexandru trouvent le bonheur aux Etats-Unis. Mais alors qu’elle est âgée, Elena doit à nouveau faire face à l’adversité: la maladie et la dépression de son mari, le mariage de son fils avec une Française arrogante et si différente d’elle ravivent les plaies. Sa jeunesse, ses batailles et toutes les incompréhensions qui ont parsemé sa vie remontent à la surface.

Mon avis:

Ce livre se présente dans un certain désordre chronologique: l’histoire commence en 2003, remonte jusqu’en 1941, saute en 1989, revient à 1950… Pourtant, ce n’est pas particulièrement dérangeant. D’abord, l’année est indiquée en haut de chaque page; ensuite, l’histoire d’Elena évolue de façon évidente; dès le début on sait qu’elle a émigré dans sa jeunesse et les pièces du puzzle de sa vie se mettent en place sans effort.

En réalité, tout ce roman revient à une confrontation: celle d’Elena et de Marie, sa belle-fille. Tout les oppose: leur génération, leur éducation, leurs langues et origine, leurs choix. On voit Marie au travers des yeux d’Elena, et bizarrement, on comprend mieux Marie qu’Elena; Elena déteste Marie, pour certaines raisons que l’on connaît et d’autres que l’on ne peut saisir. Il faut pour ça remonter dans l’histoire d’Elena, là où nous emmène l’auteur. Cette fuite difficile, de pays en pays, la vie de réfugiés qui doivent se battre partout pour obtenir les mêmes chances que les autres, les blessures qui ne guérissent pas, la force qu’on attend chez les autres parce qu’on l’a soi-même durement acquise. Tout ce passé crée entre Marie et Elena un énorme fossé qui s’ajoute à celui de l’âge et de la différence de générations et qui crée des malentendus sans fin. Mais les deux femmes réussiront à créer des ponts.

Une belle histoire, donc, très mélancolique et très vraie – je connais personnellement une famille qui a vécu un périple semblable. Un roman porté par un style très simple, classique, purement au service de la description. Une vie tourmentée dans laquelle il vaut vraiment la peine de se plonger.

Un brillant avenir de Catherine Cusset
Éditions Gallimard, 2008537 pages
369 pages


Venez en discuter avec nous sur le forum de Livraddict !

Commentaires

  1. Lu il y a quelques mois, j'avais adoré ce livre rempli de justesse !
    (Il faut vraiment que j'aille m'inscrire sur ce forum ...) 13 septembre 2009 10:37

  2. On t'attend, Leinoona ! ;) 13 septembre 2009 20:04

  3. Sur ma PAL! 14 septembre 2009 11:26

  4. Je vais voir le forum de ce pas ! 14 septembre 2009 22:21

  5. @Theoma : Merci et j'en profite pour rajouter ton blog dans mes liens "livresques" ;) 15 septembre 2009 21:38

Laissez un commentaire

30 août 2016 01:51