La jeune fille à la perle, de Tracy Chevalier

Certains d’entre vous auront déjà entendu parler de ce roman, qui est assez célèbre et dont on a tiré un film en 2003. En ce qui me concerne, probablement à cause de la peinture sur la couverture, j’imaginais une oeuvre très sérieuse et peu attrayante, et je ne l’avais jamais lu. Puis je l’ai reçu en cadeau il y a quelques temps, et comme ce fut une très bonne surprise, je viens la partager avec vous…


L’histoire:

Griet est une jeune Hollandaise aux grands yeux vivant à Delft au dix-septième siècle. Son père devenu aveugle ne pouvant plus travailler, elle est engagée comme servante dans la maison du grand peintre Vermeer pour nourrir sa famille. Sa position l’oblige à faire preuve de beaucoup de diplomatie pour satisfaire à la fois l’épouse du peintre jalouse de ses prérogatives, sa belle-mère autoritaire, une servante plus ancienne et très susceptible, et les six enfants de la famille, dont l’ainée est difficile et perfide. Entre Griet et son maître se tisse une relation particulière dans cette maison où elle est la seule à comprendre son art; elle l’admire au point de ressentir pour lui un sentiment qui l’amènera à se sacrifier pour sa peinture, ou bien pour lui…

Mon avis:

Sur la couverture de ce roman est reproduite la fameuse toile de Vermeer surnommée « La jeune fille à la perle »; sur les pages du livre, c’est l’histoire de la jeune fille et du tableau qui est imprimée. Une histoire réinventée, probablement plus belle et plus dramatique que la réalité, mais si touchante qu’on aimerait que ce soit vrai.

Je ne m’attendais pas du tout à autant apprécier cette lecture. Le style simple, le ton sérieux et humble de cette narration au premier degré donnent à l’histoire une profonde intensité. La narratrice nous promène au dix-septième siècle comme si c’était aujourd’hui, elle nous décrit sa vie sans tomber dans le portrait historique. L’histoire évolue vers un drame qui n’en est pas un, une apogée du dévouement qui prend une forme toute simple mais dont on ressent toute l’intensité au travers des paroles de Griet. Le tableau de la couverture n’est plus le même quand on le regarde avant d’entamer la première page, ou quand on le retrouve après avoir tourné la dernière: Tracy Chevalier nous a permis de lire dans les yeux de la jeune fille.

La jeune fille à la perle de Tracy Chevalier
aux Editions Folio
Publié en 2000 pour la version française, 1999 pour la version originale en anglais
313 pages

Commentaires

  1. J'avais beaucoup aimé ce roman. En plus j'ai découvert plein de choses parce que 1) je suis nulle en peinture, 2) je suis nulle en histoire hollandaise 21 août 2009 13:00

  2. Je l'avais beaucoup aimé quand je l'ai lu. Et comme toi, j'ai aimé cette manière de voir différemment le tableau après la lecture ! 21 août 2009 15:14

  3. J'étais tombée sous le charme de ce roman quand je l'avais lu; je voudrais bien le relire une fois. J'ai adoré la fin plus particulièrement! 21 août 2009 17:10

  4. Ce livre m'a beaucoup plu aussi. J'ai surtout apprécié le personnage de Griet, si digne,sensible et silencieuse! 22 août 2009 21:36

  5. Les filles, vous me donnez vraiment envie de le lire, je n'ai pas l'habitude de ce genre de lecture (moi adepte du fantastique) mais j'aime bien le changement donc pourquoi pas, je l'ajoute à ma liste ^^ 23 août 2009 17:15

  6. Super ! Merci pour vos commentaires ! Heureuse d'avoir convaincu "sonateauclairdelune"... Et que les autres partagent mon avis ! 23 août 2009 17:20

  7. C'était un gros coup de coeur pour moi, qui s'est prolongé avec la lecture des autres romans de cet auteur ! 23 août 2009 21:53

  8. J'ajoute le livre à ma LAL ! Ta critique et tous les commentaires m'ont convaincue ! 24 août 2009 19:28

  9. Je l'ai beaucoup aimé aussi, ce roman! 29 août 2009 00:25

  10. Je découvre ton blog !

    J'ai beaucoup apprécié ce roman et le film est très bon. 3 novembre 2009 17:54

Laissez un commentaire

28 août 2016 07:57