Le Livre des Étoiles, tome 02 : Le Seigneur Sha

J’ai vite dévoré le deuxième tome de cette saga passionnante ! Mes impressions sur le tome 2 de la trilogie du Livre des Étoiles de Erik L’Homme !

L’histoire.

L’été a pris fin et l’école a repris pour nos 5 amis… sauf que Romaric est entré au castel de Bromotul, la forteresse-école de la Confrérie où il est devenu écuyer et Gontrand a été admis à l’Académie de musique. Guillemot, quant à lui, continue sa formation d’apprenti sorcier au côté du Grand Sorcier, Qadehar.
Avec tous les renseignements que Guillemot et ses amis ont ramené avec eux du Monde Incertain, la Guilde décide de lancer une attaque surprise contre l’Ombre…
Guillemot est donc emmené pour sa sécurité à Gifdu,où il rencontre un jeune sorcier avec qui il se lie d’amitié, Bertram.
Mais voilà, il semble bien que l’attaque des Sorciers échoue et que ces derniers tombent dans un piège… Seul Qadehar parvient à s’échapper et de retour à Ys , il est accusé d’avoir trahi la Guilde !
Pendant ce temps, un mystérieux sorcier qui se fait appeler le Seigneur Sha s’introduit dans à Gifdu à la recherche de…Guillemot !

Mon avis.

Je n’ai pas grand chose à ajouter par rapport à ma critique du premier tome quant à ce deuxième tome… Les mêmes ingrédients sont réunis pour nous offrir un délicieux moment de détente en compagnie d’un apprenti sorcier pas comme les autres !

Ce deuxième tome de la saga est encore plus prenant que le premier et un dénouement probable dans le troisième et dernier tome de la saga : suspense garanti !

J’ai vraiment apprécié l’histoire, les personnages et surtout la trame qui prend forme concernant les origines de Guillemot : les révélations de Sha et de sa mère nous guident vers plusieurs pistes concernant sa réelle identité…

Les relations entre les personnages sont également bien développées, tout en douceur : les amours naissants entre les ados et les probables triangles amoureux qui font sourire, le ton paternaliste de Qadehar qui dévoile un profond attachement – réciproque – pour le jeune garçon, l’amitié de Guillemot et Bertram,…

L’action est omniprésente dans ce tome avec l’intrusion de Sha à Gifdu et aussi l’enlèvement des gamins par les Korrigans.

Tout est vraiment bien ficelé, à une chose près.
J’ai pu constater une incohérence au chapitre 37 dans lequel le Seigneur Sha donne rendez-vous à Guillemot dans le Monde Certain. Dans ce chapitre, il explique à Guillemot que les Graphèmes n’ont pas de pouvoir dans le Monde Certain et qu’il s’est fabriqué lui-même des portes pour passer d’un monde à l’autre…
Pourtant, à la fin de leur entretien, Guillemot retourne à la Porte par laquelle il est arrivé dans le Monde Certain et à l’aide des Graphèmes inscrits sur la Porte et d’un Galdr (un sort), il revient presqu’instantanément en Ys… Il n’y a que moi que ça choque où y a-t-il une subtilité qui m’a échappé lors de la lecture ?
Car dès le début, quand Guillemot est arrivé dans le Monde Certain, sachant que la magie n’y existait pas, je me suis demandé comment Guillemot allait rentrer… suspectant même le Seigneur Sha de lui avoir tendu un piège !

À part ça, on prend vraiment un plaisir grandissant à voir les pouvoirs de Guillemot évoluer. Tout comme pour Tara Duncan, Guillemot n’a pas à rougir devant le Harry Potter internationalement reconnu : les deux petits français pourraient bien faire peur au sorcier anglais 😉

Même petit bémol que pour le premier tome : une absence de ponctuation qui commence vraiment à me gâcher ma lecture ! Les points en fin de ligne sont toujours absents – et beaucoup plus que dans le premier tome – mais aussi, des tirets manquants quand quelqu’un parle !
Ces petits défauts deviennent vraiment gênants quand ils sont trop répétitifs.

En conclusion, une lecture très prenante que j’ai lu rapidement : une fois commencé, je n’ai pas pu lâché le roman, le lisant quasiment d’une traite !
Je donnerai la note de 7/10 pour ce deuxième tome car les erreurs de ponctuation deviennent vraiment problématiques lors de la lecture et en atténue un peu le plaisir.

Le Livre des Étoiles, tome 02 : le Seigneur Sha de Erik L’Homme.
Sorti aux Éditions Gallimard Jeunesse en 2002.
274 pages.

VENEZ DISCUTER DE LA SAGA SUR NOTRE FORUM NOS LECTURES ET NOUS !

Commentaires

  1. j'avoue j'ai pas encore lu le 2eme tome mais je viens de finir le 1er et je l'ai trouvé trop fascinant j'ai beau ne pas etre un virtuose de la lesture mais je sais reconnaitre un bon livre quand j'en vois un et je tire un coup de chapeau a Eric L'Homme 21 janvier 2010 17:59

  2. Je me pose également la question au sujet du retour de Guillemot à Ys après qu'il soit allé dans le Monde Certain! C'est vraiment flagrant comme incohérence pourtant... Ou bien il y a un détail qui nous a échappées à toutes les deux! C'est peut-être parce que la porte en elle-même est magique... Enfin,j'en sais trop rien ^^ 24 janvier 2010 21:33

  3. Pour ma part, j'ai toujours pensé qu'il y avait les graphèmes pour faire de la magie n'importe où et passer d'un monde à l'autre sans porte (comme le fait Qadehar) et les portes qui ont leur propre magie. Je n'ai pas du tout vu d'incohérence dans ce passage. Sinon comment feraient ceux qui ont l'habitude de passer du Monde Certain à Ys ? 14 mai 2010 12:39

  4. J'ai beaucoup apprécié découvrir ce deuxième tome ! J'ai hâte de lire le troisième :) C'est parfois un peu cliché, mais j'ai passé un très agréable moment de lecture... 24 septembre 2011 12:47

  5. J'ai bien aimé ce tome aussi. Et j'avoue, que l'histoire de la porte dans le monde Certain ne m'a pas dérangée, il faut croire que j'ai été moins attentive que toi. C'est pareil pour la ponctuation, je ne me suis pas rendu compte qu'il y en avait très peu !! Bravo à toi, je sais pas comment tu fais pour relever tout ça !! Bonne continuation !! 27 octobre 2011 13:25

Laissez un commentaire

20 février 2016 13:17