Lost In Austen

Deuxième défi réussi dans le Challenge Jane Austen : La mini-série anglaise de ITV, Lost in Austen.

Amanda Price est, depuis son adolescence, une fan inconditionnelle de Jane Austen et en particulier de son roman, Orgueil et Préjugés.
Romantique, elle a placé l’histoire d’amour entre Elizabeth Bennet et Darcy sur un piédestal et rêve de vivre pareille histoire d’amour… avec un homme comme Darcy, et pourquoi pas avec le vrai Darcy !
Qu’elle ne fut pas sa surprise, alors qu’elle était plongée dans son roman préféré de voir débarquer par une porte dérobée dans sa salle de bains, Miss Elizabeth Bennet elle-même !
C’est alors que, malgré elle, elle se retrouve plongée dans le monde qui l’a faisait tant rêvée depuis de si nombreuses années alors qu’Elizabeth « vit sa vie » dans le Londres d’Amanda…
De déconfitures en déconfitures, Amanda voit, suite à son arrivée impromptue dans ce monde doint les manières et les convenances lui sont totalement inconnues, l’univers de son auteur fétiche voler en éclats ! What a mess ! ;)

J’ai vraiment adoré cette adaptation « revue et corrigée » de « Orgueils et Préjugés » très drôle et très fraîche.
L’univers de Jane Austen est respecté mais revu en fonction de l’arrivée d’Amanda Price , une personnalité forte, marrante et complètement décalée par rapport au monde qui l’entoure ! Attention, quand jeune femme du 21ème siècle – libérée et n’ayant pas sa langue dans sa poche – débarque dans l’Angleterre du début du 19ème siècle, les catastrophes s’enchaînent pour notre plus grand plaisir !
Que dirait l’auteur si elle voyait son oeuvre ainsi réécrite ! Peut-être une seuie chose : comment remettre de l’ordre dans ce bazar après le passage de l’ouragan Amanda !

Ce qui m’a vraiment plu dans cette adaptation, c’est de voir un autre côté des personnages décrits par Austen, que ce soit un bon ou mauvais… Dès lors, il devient plus difficile de prendre parti pour tel et tel personnage car tout n’est plus tout rose ou tout gris, juste humain. Ainsi, Wickam semble être moins mauvais qu’il n’y paraît à première vue et le côté obscur de Bingley se dévoile suite au mariage de Jane avec…. Chut, je n’en dirai pas plus !
Ce fut intéressant d’imaginer le devenir et l’avenir de chaque personnage une fois tiré du contexte de l’histoire originale : leur vrai caractère se révèlerait-il ?
J’ai trouvé que le panel d’acteurs était bien choisi et plutôt convaincant sans son ensemble. Un chapeau bas à Jemina Rooper pour son excellente interprétation d’Amanda Price, plus convaincante que jamais !

Un bémol ? Les deux héroïnes principales…
Elizabeth Bennett totalement absente et pas très charismatique lors de ses brèves apparitions… En fait, on s’habitue bien vite à ce qu’elle ne soit qu’un écho lointain de l’histoire.
Je n’ai pas été spécialement convaincue par Darcy non plus (je partage sur ce point intégralement l’avis de Alwenn) que je n’ai pas trouvé spécialement « handsome » pour le rôle et assez fade. Il est odieux certes mais rien en lui ne m’a plu… en tout cas, rien de ce qui a pu me plaire chez le « vrai Darcy » quand j’ai lu Orgueil et Préjugés.

Un excellent moment télévisuel que je recommende à tout fan de P&P qui se respecte ! La série est vraiment bien faite et le format de 4 épisodes est idéal, pas de longueurs, rien qu’un concentré de plaisir et de détente !

Bon visionnage ;)

Prochain défi dans le Challenge Jane Austen : Pride and Préjudice, la série en 6 épisodes diffusée en 1996 avec Colin Firth ;p

Laissez un commentaire

10 décembre 2014 14:54